Rechercher

Comment appréhender la crise économique (La fin des Pizz’csou)


La crise énergétique, la crise économique, la crise sanitaire, le réchauffement d’la planète … Nous sommes nombreux à avoir compris : c’est la fin d’un programme politique duquel nous sortirons plus libres & plus forts. Du moins, pour celles et ceux qui auront résisté à la tempète dans laquelle on entre. T’es ok avec ça ?..

Et je te le dis depuis longtemps, si tu me lis régulièrement: rejoins vite un groupe ! Isolé, c’est trop dur de tenir la barre d’une petite entreprise au milieu d’un océan économique déchaîné … (réponds à ce mail si tu veux rejoindre la team des Compagnons Pizzaiolo ;) ).

Et je ne suis pas un extrémiste, tu l’sais: Entre ceux qui pensent que tout est sous contrôle de nos oligarque bienveillant, qui obéissent bien sagement aux injonctions les plus abrutissantes… Et ceux qui à l’opposé, parient sur l’apocalypse quasi-biblique … Moi j’suis un modéré, éveillé et conscient que la partie que se jouent les mondialistes touche à sa fin, et que bientôt nous auront à reconstruire un monde tout neuf…

Bientôt, c’est à dire d’ici quelques mois et surtout avec ceux qui seront encore là…

Dans ce l’abs de temps, les consommateurs vont évoluer: Les plus fragiles seront de plus en plus nombreux et évidement ne fréquenteront plus les pizzeria ! Seuls partis eux les familles maintiendront leur habitude, mais 3 fois moins souvent… Ceux là, il faudra les chouchouter ! La générosité devra être habituelle: de la gratuité et du contenu !

Les clients qui auront conservé la capacité à fréquenter les restos, seront beaucoup moins nombreux et se diviseront en 2 catégories : Ceux qui fréquentaient les cuisines gastro & ceux qui maintiennent leur passion pour le resto classique Italien, pour la bella pizza !.. À ceux là il faudra prouver que notre disque d’or peut rivaliser avec les belles assiettes « d’avant guerre » & que nous savons encore les séduire et les surprendre positivement. Ici, le « mediocre » ne pourra survivre - Le ménage se fera au profit de l’excellence !

Au fait pour assoir l’excellence, le 24 Octobre j’anime une session de formation révolutionnaire dans mon atelier de Quaregnon en Belgique (Moins de 500€, clic ici ou répond à ce mail ;) ).

Pour résumer, et tu vois déjà que j’ai raison: Les clients seront de moins en moins nombreux et de plus en plus exigeant ! Et ne penses pas que ce soit une question de prix ! Tu ferais une erreur … Et tu sais déjà que l’intelligence financière que j’évoque souvent dans mes courriers va faire la différence, un peu comme la « sélection naturelle » tu vois ?

C’est la disparition des « Oncles Pizz’csou » (Et c’est bien comme ça, l’Univers fait bien les choses in-fine …)

Les économes, les radins, les oursins-dans-les-poches, les vaniteux, les fesses-Mathieu, les Harpagons … tous ces individus qui, indépendamment de leur passion, confondent l’« actif » avec le « passif », les dépenses avec les investissements, et qui globalement manquent de cœur et d’altruisme - finiront sous les dettes financières (à default d’une piscine de billets verts comme ça à pu être le cas 40 ans plus tôt …).

Ce qui me rend heureux ?

  • Les résistant auront d’énormes quantités de pizze à produire, vu que la demande sera bien supérieurs à l’offre.

  • Seule la belle pizza sera plébiscitée

  • Place aux belles matières premières, aux belles farines Artisanales (là aussi je peux t’aider, mail moi)

  • Les Artisans auront besoin d’un four incroyablement performant, et ça c’est mon dada !

  • Le ménage sera aussi fait dans la formation professionnelle de fait.

Le marché de la pizza est, & restera le grand vainqueur de cette guerre crois-moi ! Mais il faudra que tu soit de ceux qui reste debout !

Et là, c’est succès assuré !!

On se voit vite j’espère et comme toujours je t’envoie de belles énergies !

Andiamo !

Greg

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout